Actualités F.F.TRI.


Sandra Levenez : "Rien de tel que la compétition !"

Sandra Levenez : "Rien de tel que la compétition !"
Le 14 Mars 2014

A 2 jours du lancement de la saison de Duathlon, nous avons rencontré notre meilleure duathlète française Sandra Levenez entre 2 stages ! De retour de Calpé avec l’Equipe de France cycliste, elle enchaine avec un stage au CREPS de Boulouris avec les jeunes triathlètes de l’Equipe de France.

Sandra, raconte nous ton stage à Calpe

C’était un stage original par sa conception puisqu’avec un autre collectif France. C’était une semaine dense, productive en entrainement mais également humainement. On a fait beaucoup plus de kilomètres que d’habitude. Ce stage commun était très complémentaire puisque les cyclistes étaient comme nous dans une période de travail foncier.

Quelles différences as-tu constaté pendant les entrainements ?

J’ai remarqué que la gestion de l’allure est un peu différente. Les cyclistes n’ont que cette discipline et sont plus enclins à augmenter la vitesse. Nous, nous gardons en tête la séance à pied ou natation d’avant ou après ! Elles roulent un peu plus que nous mais pas beaucoup au final.

Tu enchaines donc avec un 2ème stage à quelques jours d’intervalle avec les jeunes triathlètes cette fois.

Oui c’est totalement différent mais très productif aussi ! Je retrouve un cadre et des plans d’entrainement plus familier !

Où t’entraines-tu en temps normal ?

Je m’entraine à Rennes. J’ai un bon groupe d’entrainement avec quelques filles pour la course à pied et 3-4 garçons pour me booster en vélo.

Quels sont tes objectifs de la saison ?

Evidemment les Championnats du Monde à Pontevedra fin mai. On a la chance d’avoir un Championnat d’Europe (23 août, Autriche) cette année donc ce sera aussi un objectif et bien sûr le Championnat de France le 18 mai.  L’objectif bien sûr est l’or qui m’échappe depuis un moment ! Le grand chelem serait vraiment super !

Comment s’est passé ta préparation hivernale ?

J’ai passé un bon hiver sans pépin mais il n’y a rien de tel que la compétition pour savoir où on en est.

Quel est ton programme de la saison ?

Je vais faire tous les Grand Prix de Duathlon de la saison donc 3 avant les Championnats du Monde.

Il y a peu de compétitions internationales de Duathlon dans l’année, comment fais-tu pour jauger tes adversaires ?

C’est difficile de se positionner par rapport à la concurrence. Notre calendrier est dépendant de celui du triathlon. L’essentiel est d’y aller avec confiance en sa préparation.

Comment envisages-tu l’année prochaine ?

Je progresse tous les ans et découvre de nouvelles choses à chaque entrainement. Je n’envisage pas d’arrêter pour le moment.

 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
 
 
 
 

Pratiquer
le Triathlon

PUB