Actualités F.F.TRI.


Résultats du duathlon d'Evreux, quatrième étape du championnat de France des clubs

Actualités F.F.TRI.

Résultats du duathlon d'Evreux, quatrième étape du championnat de France des clubs

Résultats du duathlon d'Evreux, quatrième étape du championnat de France des clubs
Le 10 Septembre 2017

Quatrième étape sur cinq du championnat de France des clubs du duathlon, le Grand Prix d’Evreux promettait du suspense concernant la lutte pour le podium au classement général. Que ce soit par équipe ou en individuel, tous les concurrents se sont battus pour récupérer le plus de points possible avant la grande finale qui aura lieu dans 15 jours à Noyons.

 

Sandrina Illes sans trembler, Issy Triathlon sans pression

 

Déjà largement en tête au classement général, le club d’Issy n’a plus qu’à assurer pour se voir devenir champion de France. Désormais privé de Cécile Lejeune qui a décidé de partir vivre une nouvelle aventure aux Etats-Unis, le club francilien a tout de même donner son maximum sur cette avant-dernière étape.

Placées devant sur la ligne de départ, les bleues et noires ont tenté d’imposer leur rythme dès le début de la course, mais les ambitions du Stade Français et de Montluçon sont venues relancer les objectifs du club leader du championnat de France.

Sur les 5 kilomètres de la première course à pieds, c’est même l’Anglaise Georgina Schwiening du Côte d’Opale Triathlon qui mène, juste devant Sandrina Illes du Stade Français. Les deux filles sont talonnées par Lucie Picard d’Issy Triathlon, derrière ce groupe de tête, la course reste assez étirée. Sandra Levenez (Issy Triathlon) et Marion Legrand (Stade français triathlon) se placent à l’avant du groupe des poursuivantes et accélèrent progressivement sur cette première partie de course à pied.

 

Mais c’est bien Sandrina Illes l’Autrichienne qui sort en tête de la première transition après avoir été la plus rapide sur les cinq kilomètres qu’elle a couru en 15 minutes et 49 secondes. L’athlète du Stade Français est au coude à coude avec Georgina Schwiening, les deux filles comptent une dizaine de secondes sur Lucie Picard dès le début du vélo.

Issy Triathlon, Montluçon Triathlon et le Stade Français sont bien alors bien placés.

Après la première boucle de 5 kilomètres, Sandra Levenez a déjà pris les commandes et tente le tout pour le tout, toujours motivée pour aller chercher la victoire à chaque course. Sa partenaire Lucie Picard a elle perdu le contact avec la tête et se retrouve à rouler toute seule quelques secondes derrière.

On compte déjà une quarantaine de secondes d’écart entre le groupe de tête composé de quatre filles et le groupe de chasse.

A mi-parcours de la partie cycliste, c’est Lesley Smit du Metz Triathlon qui prend les commandes accompagnée de cinq filles dans le groupe des meneuses. Le peloton pointe à un peu plus d’une minute avec dans ses rangs Lucie Picard et Julie Dode Chuberre d’Issy Triathlon. Les filles des Tritons Meldois roulent très fort également et permettent à leur club de bien se placer à ce moment là de la course.

L’écart se creuse légèrement lors de la dernière boucle, le groupe de tête compte 1 minute et 25 secondes d’avance, le troisième groupe accuse un retard de 2 minutes et 30 secondes.

 

La deuxième transition va profiter à Georgina Schwiening. La vice-championne du Monde des moins de 23 ans garde les mêmes chaussures lors de la course à pied et du vélo ce qui lui permet de ressortir en tête pour attaquer les 2,5 kilomètres restant. Elles sont toujours six filles devant à se disputer la victoire et le podium dont Marion Legrand, Sandra Levenez et Sandrine Illes.

Et il a fallu courir cette dernière partie en moins de 8 minutes pour remporter cette étape. Avec un chrono de 7 minutes et 53 secondes, Sandrina Illes est la grande vainqueur du jour. Derrière c’est au sprint que Marion Legrand parvient à se hisser sur la deuxième marche du podium, juste devant Georgina Schwiening. Lesley Smit termine au pied du podium devant Sandra Levenez.

Grâce à trois de ses filles dans le top 10, Issy triathlon s’impose au classement par équipe devant le Stade Français et Metz Triathlon.

 

Réaction de Marion Legrand (Stade Français Triathlon) - 2ème :

Je sors d’un mois de galère. Je rêvais d’un podium depuis longtemps et aujourd’hui je suis arrivée avec le moral un peu dans les chaussettes. En course tout peut arriver, j’ai crevé lors des championnats de France, j’étais très déçue mais ici j’ai tout donné. Je suis très contente pour le Stade Français, pour Sandrina et pour moi évidemment, c’est vraiment génial. L’an dernier j’avais fini cinquième ici, aujourd’hui je fais podium, c’est super.

 

Classement général par équipe :

1 - Issy Triathlon 80 points

2 - Metz Triathlon 63 points

3 - Stade Français 63 points

 

 

Benjamin Choquert et Metz Triathlon remplissent leur contrat

 

Ces les hommes, le duel annoncé entre Metz Triathlon (deux victoires cette saison) et l’ESM Gonfreville (une victoire à Liévin) a bien eu lieu. Seulement deux points les séparent au classement général avant de prendre le départ de cette étape. C’est Metz qui part devant en tant que leader et qui va tout faire pour se placer et rester groupé dès les cinq kilomètres de course à pied.

Le messin Benjamin Choquert se positionne en tête comme à son habitude et impose son rythme soutenu dès le départ.

Les Tritons Meldois qui sont la bonne surprise de la première partie de la saison grâce à leur régularité vont encore tenter de s’accrocher pour continuer sur leur lancée.

A la moitié de la première course à pied, Benjamin Choquert est toujours en tête d’un groupe très fourni alors que derrière, les autres groupes s’étirent.

Sur les deux derniers kilomètres avant de rejoindre l’aire de transition, les messins accélèrent et parviennent à faire quelques dégâts pour alléger ce groupe de tête.

 

Au moment de prendre les vélos, ils sont quatre à arriver devant : Yohan Le Berre et Benjamin Choquert pour Metz, Benoit Nicolas et Emilio Martin Romero pour l’ESM Gonfreville.

A la sortie de la transition le classement provisoire des clubs voit Metz Triathlon en tête devant l’ESM Gonfreville et les Tritons Meldois.

Et un premier coup dur pour l’actuel leader, Metz perd Pierre Joncheray contraint à l’abandon. Gonfreville en profite et parvient à placer deux hommes dans le groupe de tête, juste derrière les messins sont trois dans le groupe de chasse.

Après 5 kilomètres de vélo, il y a un regroupement en tête, ils sont désormais 34 athlètes à rouler ensemble. Et parmi eux, l’US Palaiseau gagne du terrain pour se rapprocher des leaders. l’Evreux AC Triathlon n’est pas en reste, très fort sur la partie cycliste, le club local est à la lutte pour le podium.

 

La deuxième transition voit encore quatre hommes se démarquer. Thibaut Humbert du Team Noyon Triathlon est le plus rapide à poser son vélo et à repartir devant Steffen Justus du Triathlon Val de Gray et Robin Moussel d’Evreux AC Triathlon.

Juste derrière, Yohan Le Berre s’élance à toute vitesse pour essayer de les rattraper. Il part seul alors qu’un gros groupe de poursuivants aura du mal à raccrocher le wagon.

Mais c’est bien le plus rapide en course à pied qui s’adjuge la victoire de l’étape. Benjamin Choquert a suivi la tactique de course et s’est donné à fond sur les 2,5 derniers kilomètres qu’il avale en 6 minutes et 48 secondes. Il s’impose devant son partenaire Yohan Le Berre, Nicolas Benoit de l’ESM Gonfreville monte sur la troisième marche du podium.

Ils sont trois messins à finir dans le top 5 et à permettre à leur club de remporter cette manche. Une belle satisfaction pour l’entraîneur Jordan Rouyer qui se déplace exceptionnellement sur le duathlon, la dernière fois le club devenait champion de France…  L’ESM Gonfreville prend la deuxième place devant Evreux AC Triathlon.

 

Réaction de Benjamin Choquert (Metz Triathlon) - Vainqueur :

« On a décidé d’une tactique de course ce matin à l’hôtel, j’ai été désigné comme meilleur coureur pour tout donner lors de la deuxième course à pied. Comme d’habitude c’est Yohan qui a été le plus fort sur les transitions. Il m’a fait tout le boulot à vélo, il m’a permis de recoller pour revenir sur le groupe de tête et de garder de l’énergie. Je savais que ça allait se jouer entre nous deux ensuite, j’ai réussi à mieux finir que lui même si j’aurai préféré qu’on arrive main dans la main… Mais derrière ça revenait vite donc j’ai décidé de partir seul devant pour ne rien risquer. L’essentiel est bien la victoire par équipe qui nous permet maintenant d’avoir quatre points d’avance sur Gonfreville. »

 

Classement général par équipe :

1 - Metz Triathlon 78 points

2 - ESM Gonfreville 74 points

3 - Les Tritons Meldois 59 points

 

Anne ODRU

 

Tous les résultats et classement :

http://www.prolivesport.fr/evenement/grand-prix-duathlon-ff-tri-2017-etape-4-evreux-championnats-de-france-des-clubs-de-duathlon-division-d1fd1h-et-dh2_284/live.html

 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
 

Pratiquer
le Triathlon

PUB