Actualités F.F.TRI.


Evreux AC Triathlon et GT Vesoul Haute-Saône sacrés en D3

Evreux AC Triathlon et GT Vesoul Haute-Saône sacrés en D3
Le 12 Septembre 2017

17 clubs masculins et autant de clubs féminins se sont retrouvés à Arques, près de Saint-Omer (Pas-de-Calais), pour y disputer la finale du Championnat de France des Clubs de D3 de Triathlon. Ce sont Evreux et Vesoul qui ont été sacrés champions de France 2017.
 
Sous un soleil tellement appréciable après les importantes pluies de la veille, ce sont les féminines qui se sont présentées les premières, en milieu de journée, au pied de l'étang (à l'eau assez fraîche) de Malhove. Si c'est la Cristolienne Pauline Lesther qui en ressortait la première avec une belle aisance, ce sont les filles du GT Vesoul Haute-Saône qui pointaient en tête, avec l'Ukrainienne Sofiya Pryyma, Chloé Fouillot et Anaïs Robin dans le top 10. Egalement bien placées, les jeunes Valentinoises, les Cessonnaises et les Murétaines, ces dernières emmenées par la Portugaise Liliana Alexandra Pereira, 2ème meilleure nageuse. Suite à la partie cycliste très roulante, Vesoul confirmait son leadership. Seul Cesson avait réussi à s'accrocher, tandis que les autres concédaient du terrain et restaient sous la menace de clubs comme Tryssingeaux et l'US Créteil. Le premier des deux tours à pied (en mode cross !) confirmait la suprématie des Vésuliennes et la remontée de Pauline Lesther et de ses partenaires de Créteil. La victoire à l'arrivée de Pauline Chagnon fut anecdotique pour son club de Clermont. Vesoul plaçait comme prévu trois filles dans le top 10. L'US Créteil, grâce à Pauline Lesther déjà citée mais aussi Aurélie Tribalat auteur d'une rapide course à pied, venait s'emparer de la médaille d'argent, tandis que Cesson préservait sa présence sur ce podium tant convoité, au grand dam de Tryssingeaux et Muret qui se contentaient de se disputer les places d'honneur.
 
Si la victoire de Vesoul s'était dessinée assez clairement d'entrée de jeu, il en fut tout autrement chez les garçons, dans une course où les classements constamment chamboulés générèrent un suspense haletant. Premier avantage à T1 pour Chambéry, devant les locaux de Côte d'Opale, suivis de Saintes et Saint-Raphaël. Mais, bien sûr, les écarts à la prise du vélo étaient si faibles que ce premier classement ne permettait pas de dégager le moindre pronostic. 21 km plus tard, les choses avaient pris une moins bonne tournure pour les Charentais et une meilleure pour ENVY Epinay-sous-Sénart et Evreux, sous l'impulsion d'un Robin Moussel toujours aussi fringant et qui, pour une fois, n'avait pas eu à consommer trop d'énergie pour revenir à l'avant à vélo, grâce à une natation meilleure qu'à l'accoutumée. Son énergie, il la mit donc à profit pour rouler fort puis se détacher à pied et aller chercher la victoire individuelle. Et comme Alban et Lilian Pierre réalisèrent eux aussi une bonne course à pied, Evreux vint s'emparer d'un titre qui était tout sauf évident à T1 et T2. Plus facile à  pronostiquer était la place sur le podium des Chambériens, avec notamment Julien Coudert 2ème mais aussi Lucas Damalix qui remontait à la 6ème place au scratch. Pour la 3ème marche, Côte d'Opale Triathlon espérait bien sûr conserver à pied le bénéfice de son excellente entame en natation et à vélo. Quelle ne fut pas leur déception de rater le coche et de se voir souffler le bronze par ENVY Epinay-sous-Sénart !
 
Vous l'avez compris : Vesoul, Créteil et Cesson chez les féminines, Evreux, Chambéry et ENVY Epinay chez les messieurs sont donc les heureux élus qui iront se frotter aux clubs de D2 la saison prochaine.
 
Eric CATTIAUX
Speaker F F TRI
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
 

Pratiquer
le Triathlon

PUB